L'allaitement maternel - solution écologique


Le lait maternel est l'aliment le plus écologique qui soit disponible aux humains. Sa production et sa distribution se font sans pollution aucune. C'est une resource naturelle d'une valeur inestimable et trop souvent négligée.

La plupart des gens savent que l'allaitement maternel est ce qu'il y a de mieux pour le nouveau-né. Par contre, moins de personnes savent que l'allaitement est bon pour la santé de la mère. Pourtant, à chaque année, l'alimentation au biberon cause le décès d'un million et demi d'enfants et la maladie chez de nombreux autres. L'allaitement au biberon pollue également l'air, l'eau et le sol, entraîne le gaspillage des ressources, crée des probleèmes d'élimination des déchets et favorise la surpopulation.

L'emballage des préparations lactées pour nourrissons crée des déchets tels que boîtes de conserve, papier et plastique. Aux États-Unis, si chaque nouveau-né était nourri au biberon, presque 86,000 tonnes de fer blanc seraient nécessaires à la fabrication de 550 milliond de boîtes de conserve. En outre, il faudrait 1 230 tonnes de papier pour les étiquettes de ces boîtes de conserve.

Biberons, tétines et autres accessoires requièrent, pour leur fabrication, du plastique, du verre, du caoutchouc et de la silicone. En 1987 au Pakistan seulement, on a vendu 4,5 millions de biberons. Dans les pays industrialisés, le nombre de biberons par enfant sera plus élevé à mesure que les hôpitaux et les consommateurs utiliseront de plus en plus de bouteilles et de tétines à usage unique.

Notre environnement étant de plus en plus pollué, des analyses de lait maternel ont révélé la présence de certaines substances toxiques, notamment de dioxines et de biphényles-polychlorés (BPC). Ce phénomène indique qu'il y a des toxines partout dans la chaîne alimentaire. Cet argument ne devrait cependant jamail être utilisé pour dissuader les mères d'allaiter.

La pulpart des préparations lactées sont à base de lait de vache. L'industrie laitière contribue au gaspillage du sol et des ressources, et à la pollution de l'environnement.

Il faut d'abord donner tout l'appui nécessaire à la mère qui désire allaiter son enfant. Cependant, l'attitude de la société, le manque d'information et les activités promotionnelles de l'industrie de fabrication de préparation lactée persuadent ou forcent souvent la mère à nourir son bébé au biberon.

 


Back


Created: 8 August, 1995, 11:23:48 Last Updated: 8 August, 1995, 11:23:48